PLM à propos de Sécurit'Lait - février 1996

Brevetés par un éleveur des bracelets costauds et fluo.

PLM - février 1996

Producteur de lait et viticulteur en Loire-Atlantique, Alan Coraud a inventé un nouveau bracelet pour identifier les vaches qui nécessitent une surveillance ou un traitement particuliers. Ces « Sécurit’Lait » présentent deux caractéristiques originales :
une couleur fluo et une boucle dans laquelle on passe la bande velcro avant de la replier sur elle-même.
En conséquence : une bonne visibilité et une fixation très solide.

Posés aux pattes, les bracelets se déclinent en jeu de quatre couleurs :
le rose pour vaches sous traitement antibiotique, le vert pour les taries et les génisses en préparation de vêlage, le jaune pour les périodes de colostrum, l’orange pour les vaches à problèmes divers (une vache nerveuse par exemple).
Ce code couleur figure également sur un tableau mural (divisé en quatre cases de quatre couleurs) sur lequel on inscrit le nom de la vache qui porte tel ou tel bracelet, ainsi que la date de la dernière traite à part ou la date du vêlage… Ces tableaux existent en version cartonnée (4 à 5 F la feuille) ou plastifiée et donc effaçable (70 F). Et pour un bracelet, le prix de vente conseillé est de 10 F.HT.

Les bracelets « Sécurit’Lait » ont déjà été référencés dans plusieurs laiteries : Cana, Elnor, Ulpac, Laiterie de Montaigu, Ucal/Ulco.

Les bracelets « Sécurit’Lait » ont été brevetés par Alan Coraud, ici aux côtés de Didier Fonteneau (salarié).
Le système de fixation associe une boucle rigide dee une bande de velcro de 4 cm de large.
« Ainsi, il y a très eu de risque que le bracelet se détache accidentellement . »